Le calcul de la retraite personnelle

Pour établir le montant de votre retraite, nous déterminons les éléments suivants :

  • le nombre de trimestres validés par notre régime
  • votre revenu annuel moyen
  • le taux de liquidation de votre retraite
  • la durée d'assurance que vous totalisez sur votre carrière (tous régimes confondus) :

    Cliquez ici pour accéder au tableau

 

La formule de calcul de la retraite personnelle mensuelle
(la formule fixera le montant de votre retraite de base mensuelle brute dont vous pouvez bénéficier) :

Pour calculer votre R.A.M, consultez le 1er pointde la FAQ Pour calculer le taux de liquidation, consultez le 2e point de la FAQ Pour plus d'informations, consultez le 3e point de la FAQ /12
Pour plus d'informations, consultez le 3e point de a FAQ

*au maximum, durée d'assurance légale


  • LE REVENU ANNUEL MOYEN

    Pour établir votre revenu annuel moyen, il est procédé à la sélection d'un certain nombre de meilleures années de salaires. En fonction de votre année de naissance ce nombre est fixé à :

    Année de naissance Nombre d'années retenues pour le calcul du revenu annuel
    Né(e) en 1957 36 meilleures années
    Né(e) en 1958 34 meilleures années
    Né(e) en 1959 32 meilleures années
    Né(e) en 1960 30 meilleures années
    Né(e) en 1961 28 meilleurs années
    Né(e) en 1962 ou après 25 meilleurs années

     

    Ces salaires sont revalorisés. Pour tout savoir sur les revalorisations des retraites, cliquer sur le bouton ci-dessous:

    Revalorisation des retraites

     

    Le cumul des salaires de vos meilleures années d'activité est ensuite divisé par le nombre d'années retenues.

    Formule Revenu Annuel Moyen

     

    Exemple : Assuré né en 1957 ;

    Cumul des salaires revalorisés sur les 36 meilleures années : 1 200 000,00 € ;

    Revenu annuel moyen : 1 200 000,00 € / 36 = 33 333,33 €

     

    En cas de carrière incomplète dans notre régime, le revenu annuel moyen est établi à partir du nombre d'années présentant une activité dans notre régime.

     

    Exemple : Assuré né en 1957 ;

    10 années présentant des cotisations à la CPS ;

    Cumul des salaires revalorisés sur la période : 240 000,00 € ;

    Revenu annuel moyen : 240 000,00 € / 10 = 24 000,00 €

  • LE TAUX DE LIQUIDATION

     

    Le taux de liquidation est dépendant de la durée d'assurance que vous totalisez. Il peut être compris entre 37,50% (taux minimum) et 50,00% (taux maximum).

     

    a) Durée d'assurance totale

    Cette durée d'assurance tient compte de tous les régimes de retraites auxquels vous avez cotisé mais aussi des trimestres assimilés et/ou équivalents, des majorations pour enfants, bonifications de service... Vous pouvez trouver le détail des différents types de périodes d'assurance en consultant le chapitre « durée d'assurance ». La durée d'assurance est établie en trimestres.

    Pour obtenir une liquidation dite « à taux plein » (50,00%) une durée d'assurance minimale est exigée. Cette durée varie suivant votre année de naissance :

     

    Année de naissance
    Durée légale d'assurance pour le taux plein (en trimestre)
    1957
    154
    1958
    156
    1959
    158
    1960
    160
    1961
    162
    1962
    164
    1963
    166
    1964
    167
    1965
    168
    1966
    169
    1967 - 1968 - 1969
    170
    1970 - 1971 - 1972
    171
    1973 et après
    172

     

    b) Détermination du taux :

    Taux plein : si la durée d'assurance (tous régimes confondus) est égale ou supérieure à la durée légale d'assurance pour le taux plein, celui-ci est fixé à son maximum, c'est à dire 50%.

    Si vous totalisez une durée d'assurance inférieure à ce nombre, votre taux de liquidation sera réduit aux conditions suivantes (décote) :

     

    tableau de decote

    Une comparaison est faite entre :

    • le nombre de trimestres manquants pour le taux plein
    • le nombre de trimestres manquants pour atteindre l'âge du taux plein automatique

    Le plus faible des deux nombres est retenu pour établir la minoration. Le coefficient de minoration est de 2,5 par trimestre manquant.

    Nota : si la retraite est prise à compter de l'âge légal + 5 ans, le taux de liquidation n'est plus dépendant de la durée d'assurance : le taux plein (50%) est attribué automatiquement.

  • DURÉE D'ASSURANCE

    Deux éléments supplémentaires sont nécessaires pour déterminer le montant de la retraite :

    a) Détermination de la durée d'assurance validée par la CPS

    Les trimestres qui seront pris en compte pour la durée validée par la CPS :

    • trimestres cotisés auprès du régime de la CPS
    • majorations de durée d'assurance validées par la CPS
    • trimestres validés par la CPS au titre des périodes assimilées

     

    b) Durée d'assurance légale pour le taux plein

    La durée d'assurance légale pour le taux plein est celle qui est utilisée pour déterminer le taux de liquidation de votre retraite. Elle est dépendante de votre année de naissance :

     

    Année de naissance
    Durée légale d'assurance pour le taux plein (en trimestre)
    1957
    154
    1958
    156
    1959
    158
    1960
    160
    1961
    162
    1962
    164
    1963
    166
    1964
    167
    1965
    168
    1966
    169
    1967 - 1968 - 1969
    170
    1970 - 1971 - 1972
    171
    1973 et après
    172

  • MODALITÉS DE CALCUL

    a) Contrôle des limites

    1- Montant maximum

    La retraite brute de base ne peut être supérieure à 50% du plafond de sécurité sociale en vigueur au mois de la liquidation du dossier (1634,50 € en 2017).

    Nota : cette limite ne s'applique qu'au montant brut de base. Les bénéficiaires de majorations sur pension peuvent voir leur retraite amenée à un montant supérieur à cette limite.

    2- Montant minimum

    L'assuré dont la retraite est liquidée à taux plein a le droit de percevoir un total de retraites (de base et complémentaires) d'un montant au moins égal à un minimum, appelé minimum contributif. Le montant de ce minimum contributif dépend de la durée d'assurance que vous totalisez dans notre régime.

    Les conditions pour pouvoir en bénéficier :

    • bénéficier d'une retraite liquidée à taux plein (50%)
    • avoir fait liquider toutes ses retraites de base et complémentaires
    • totaliser un montant total de retraites (de base et complémentaires) qui ne dépasse pas 1160,16 € brut par mois (montant au 01/01/2018)

    b) Majorations

    Différentes majorations peuvent être appliqués au montant de la retraite (cliquez sur la majoration qui vous intéresse pour en savoir plus) :

     

    c) Prélèvement social

    Une retenue de 2% est appliquée sur les prestations vieillesse au titre du financement de l'assurance maladie.