Menu
Vous êtes ici : AccueilCPSActualité - CommunicationCommuniquéEvasan Moncton

Evasan Moncton

Le rapport commandé par M. le Préfet sur les problèmes rencontrés lors des Evasan à Moncton vient d'être finalisé.
La première réaction de la CPS va aux patients de l’archipel qui ont rencontré des difficultés inacceptables sur place. Le rapport indique que les personnels de la CPS se sont mobilisés pour gérer au mieux ces situations individuelles problématiques dès qu'ils en ont eu connaissance, alors même que la caisse n'a pas d'autorité sur les hôpitaux canadiens.
Le rapport met aussi en évidence que les deux points parfois reprochés à la CPS l'ont été à tort.

  1. La CPS n'est pas un mauvais payeur. Les factures sont systématiquement payées dans les temps.
  2. Elle n'est pas responsable du problème de convention, puisque sa gestion du dossier a été rigoureuse.

 

Il était important que la réalité des faits soit connue de la population, car la CPS aura été fortement remise en cause dans cette crise : circulation d'informations erronées, remarques vexatoires sur les agents, menaces sur le médecin-conseil...
Les premières excuses présentées vont dans le bon sens et il s'agit aussi de penser à l'avenir.
En cas de difficulté rencontrée, il convient de contacter en priorité nos services pour un traitement plus efficace et rapide.

 

La CPS est fortement mobilisée depuis plusieurs mois sur cette question très sensible des Evasan par des groupes de travail qui finalisent leurs réflexions. Des propositions très concrètes seront présentées prochainement à notre conseil d'administration : modifications de la législation, optimisation de la logistique des Evasan, élaboration d'un règlement intérieur, renforcement du travail partenarial... Ces perspectives permettront à terme un meilleur service aux patients de l'archipel.

 

Télécharger le communiqué de presse

Go to top