Menu

Les conditions détaillées de la retraite anticipée pour carrière longue

LES CONDITIONS POUR Y ACCÉDER

Sous réserve de remplir les conditions d'attribution ci-dessous, un départ à la retraite est possible avant l'âge légal :

  • avoir commencé à travailler très jeune (totaliser 5 trimestres à la fin de l'année du 16e ou du 20e anniversaire)
  • atteindre l'âge prévu par la loi
  • totaliser une certaine durée d'assurance

 

Le tableau ci-dessous vous expose les conditions en fonction de votre année de naissance :

Année de naissance Âge de départ en retraite Durée d'assurance cotisée Début d'activité
Âge Nbre trimestres acquis à cet âge
1958 57 ans et 4 mois 175 16 5
60 ans 167 20 5
1959 57 ans et 8 mois 175 20 5
60 ans 167 20 5
1960 58 ans 175 16 5
60 ans 167 20 5
1961 - 1962 - 1963 58 ans 176 16 5
60 ans 168 20 5
1964 - 1965 - 1966 58 ans 177 16 5
60 ans 169 20 5
1967 - 1968 - 1969 58 ans 178 16 5
60 ans 170 20 5
1970 - 1971 - 1972 58 ans 179 16 5
60 ans 171 20 5
À compter de 1973 58 ans 180 16 5
60 ans 172 20 5

Nota : Pour les personnes nées au cours du dernier trimestre de l'année, le nombre de trimestres demandé à la fin de la 16e ou 20e année est réduit à 4.

 

Détermination de la condition de début d'activité :

  • Avoir cotisé au moins 5 trimestres avant la fin de l'année de l'âge défini
  • Pour les assurés nés au cours du 4° trimestre, avoir cotisé au moins 4 trimestres avant la fin de l'année de l'âge défini

 

Peuvent être intégrées dans la durée d'assurance cotisée, en plus des trimestres réellement acquis de par l'exercice d'une activité :

  • Dans la limite de 4 trimestres, les périodes de service national, à raison d'un trimestre par période d'au moins 90 jours ; si la période court sur deux années, le trimestre est affecté à l'année qui est la plus favorable à l'assuré.
  • Dans la limite de 4 trimestres, les périodes d'arrêt maladie indemnisées, ou d'arrêt accident, ou de perception d'une rente pour incapacité supérieure à 66%.
  • Dans la limite de 4 trimestres, les périodes de chômage indemnisé.
  • Toutes les périodes indemnisées au titre du congés maternité.
  • Dans la limite de 2 trimestres, les périodes de perception d'une pension d'invalidité
  • Tous les trimestres au titre de la majoration de durée d'assurance pénibilité
  • Toutes les périodes cotisées auprès des autres régimes de base obligatoires

Chaque année ne peut disposer de plus de 4 trimestres réputés cotisés.

 

 

Go to top