Menu

Pension de réversion

EN BREF ...

 

Vous êtes veuf(ve) et vous avez 55 ans et plus : vous pouvez peut-être bénéficier d'une réversion de votre conjoint décédé.

La pension de réversion correspond à une partie de la retraite dont bénéficiait ou aurait pu bénéficier l'assuré décédé.

 

Les conditions

  • Vous avez été marié(e) avec cette personne,
  • Vous avez au moins 55 ans.
  • Il/elle avait cotisé au moins un trimestre à notre régime au titre de l'assurance vieillesse
  • Vous devez avoir des ressources inférieures au plafond autorisé

Dans le cas d'une disparition, une réversion est possible après un délai de 12 mois suivant la date de disparition déclarée.

Précision : si au moment de votre demande vous êtes remarié(e), en concubinage, ou partenaires liés par un pacs, les ressources du ménage seront prises en considération et comparées avec le plafond « couple ».

 

Le calcul

Le montant de la réversion est au maximum de 54% du montant de la retraite de votre conjoint ou ex-conjoint décédé.
Ce montant, ajouté à vos ressources, est comparé au plafond de ressources indiqué ci-dessus.
Si le total reste inférieur au plafond de ressources, vous percevez le montant total de la réversion.
Si le cumul de vos ressources et de la réversion est supérieur au plafond, le dépassement est déduit du montant de la réversion.

 

Vos démarches

Vous devez formuler votre demande au moyen de l'imprimé prévu à cet effet. Une notice, intégrée au formulaire, vous aidera à compléter votre dossier, et précise les justificatifs à déposer avec votre demande.
Vous avez également la possibilité de prendre rendez-vous avec l'une de nos conseillères qui pourra vous accompagner dans l'établissement de vos démarches.

 


 

EN DETAILS ...

 

les conditions détaillées les démarches nécessaires Calcul du montant de réversion
Go to top