Menu
Vous êtes ici : AccueilAssurésPréventionActualités Vaccination contre la grippe saisonnière : du 26 octobre 2021 au 31 janvier 2022

Vaccination contre la grippe saisonnière : du 26 octobre 2021 au 31 janvier 2022

Campagne de vaccination contre la grippe saisonnière à Saint-Pierre et Miquelon,
du 26 octobre 2021 au 31 janvier 2022.

 

La CPS a envoyé en début de semaine, par la poste, une invitation à toutes les personnes "à risque" pour lesquelles la vaccination antigrippale est recommandée.
À partir du 26 octobre, et jusqu’au 31 janvier 2022, ces personnes pourront retirer gratuitement leur vaccin dans la pharmacie de leur choix sur présentation de leur bon de prise en charge à 100% du vaccin antigrippal par la CPS.

Les personnes qui n’auraient pas reçu d’ici le 3 novembre le bon de la CPS, mais qui sont concernées par les recommandations pourront s’adresser à leur médecin, infirmier, pharmacien, sage-femme ou diététicien qui pourra leur en remettre un.

 

Le vaccin pris en charge à 100% par la CPS au titre de l'Assurance maladie pour les personnes à risque

Sont considérées comme étant « à risque » :

  • les personnes âgées de 65 ans et plus ;
  • les femmes enceintes quel que soit leur trimestre de grossesse ;
  • les personnes souffrant d'obésité (Indice de masse corporel supérieur ou égal à 40) ;
  • les personnes atteintes de certaines affections chroniques ;
  • l'entourage familial des nourrissons âgés de moins de 6 mois présentant des facteurs de risque.
  • Les personnes immunodéprimées

 

La vaccination et le bon de prise en charge

Si vous êtes concerné par les recommandations de vaccination, la CPS vous envoie une invitation et un bon de prise en charge qui vous permettra de bénéficier gratuitement du vaccin antigrippal.
Plusieurs situations peuvent se présenter : 

  • Vous êtes majeur

    La vaccination vous est recommandée (personnes de 65 ans et plus, personnes souffrant d’une maladie chronique) et vous avez reçu un bon de prise en charge de la CPS. Vous pouvez retirer votre vaccin à la pharmacie sur simple présentation du bon de prise en charge et vous faire vacciner par le professionnel de santé de votre choix : médecin ou sage-femme (pour les femmes enceintes et l’entourage du nourrisson), infirmier ou pharmacien volontaire (sans prescription médicale préalable).

    Les personnes présentant des antécédents de réaction allergique sévère à l’ovalbumine ou à une vaccination antérieure ne sont pas éligibles à la vaccination directe par un infirmier ou un pharmacien : elles doivent être vaccinées par un médecin.

  • Vous êtes mineur

    La vaccination vous est recommandée du fait d'une situation médicale particulière. Vous avez reçu un bon de prise en charge de la CPS. Vous devez d'abord consulter votre médecin en lui apportant votre bon de prise en charge.

    Le professionnel de santé pourra vous prescrire le vaccin antigrippal directement sur ce bon, s'il l'estime nécessaire, et éventuellement l'injection par un(e) infirmier(e). Vous pourrez ensuite retirer gratuitement le vaccin en pharmacie et vous faire vacciner par le professionnel de votre choix (infirmier, médecin, sage-femme). Les personnes mineures ne peuvent pas être vaccinées par le pharmacien.

  • La vaccination vous est recommandée mais vous n'avez pas reçu de bon de prise en charge

    C’est le cas notamment des femmes enceintes, des personnes souffrant d'obésité sevère ou de l'entourage d'un nourrisson fragile ou de personnes immunodéprimées. Dans ce cas, votre médecin, votre pharmacien, votre infirmier, votre sage-femme (pour les femmes enceintes et l’entourage du nourrisson) ou votre diététicien pourra vous remettre un bon de prise en charge vous permettant d’obtenir gratuitement le vaccin.

    L’infirmier ou le pharmacien ne peuvent remettre un bon de prise en charge qu'aux personnes majeures.

 

Qui peut vous vacciner contre la grippe ?

Les professionnels de santé habilités à vacciner sont :

  • les médecins,
  • les infirmiers, sans prescription et sur présentation du bon de prise en charge pour les personnes majeures et sur prescription pour les personnes mineures,
  • les sages-femmes pour les femmes enceintes et l’entourage des nourrissons à risque de grippe grave,
  • les pharmaciens volontaires, sur présentation du bon de prise en charge pour les personnes majeures. Ils ne peuvent pas vacciner les personnes mineures et celles qui ne sont pas ciblées comme prioritaires par les recommandations vaccinales.

 

 

Go to top