Menu
Vous êtes ici : AccueilAssurésPrestations FamilialesLes prestationsAllocation aux Adultes Handicapés

Allocation aux Adultes Handicapés

Vous êtes handicapé.
Vos ressources sont modestes, quelle que soit votre situation familiale, vous avez peut-être droit à l'Allocation aux Adultes Handicapés (AAH).

 

Les conditions

Vous devez résider en France et être :

  • français
  • ressortissant d'un pays membre de l'Espace Économique Européen (EEE) ou membre de la famille d'un ressortissant de l'EEE,
    ou
  • ressortissant d'un autre pays et en situation régulière en France

 

Votre taux d'incapacité doit être au moins égal à 80%.
S'il est compris entre 50% et 79%, vous devez :

  • être reconnu avoir une restriction substantielle et durable pour l'accès à l'emploi
  • être âgé de moins de 60 ans

Pour faire une demande de l'allocation aux adultes handicapés, vous devez vous rendre à la Maison Territoriale de l'Autonomie (MTA).

 

Le montant

Votre droit dépend de vos ressources N-2.
Elles ne doivent pas dépasser un plafond annuel que vous pouvez consulter en cliquant ici

Vous n'avez pas de ressources, vous recevrez le montant maximum de l'AAH. Sinon, vous recevrez un montant variable calculé en fonction de vos ressources.

À noter que les pensions d'invalidité, de retraite ou les rentes accident du travail sont versées prioritairement sur l'AAH.
Si vous touchez l'une de ces pensions ou rente, vous recevrez la différence entre le montant maximum de l'AAH et celui de votre pension.

Si vous exercez une activité professionnelle :

  • en milieu ordinaire, le service des prestations familiales de la CPS vous interrogera sur vos ressources de manière trimestrielle,
  • en établissement ou service d'aide par le travail (Esat), vous serez interrogé sur vos ressources une fois par an.

Le calcul de vos ressources varie selon que vous êtes travailleur en milieu ordinaire ou Esat.
Attention ! Si vous êtes hospitalisé ou admis en MAS, le montant de votre allocation peut être réduit.

 

Les compléments de l'AAH

Le complément de ressources
La majoration pour la vie autonome

Il est attribué sur décision de la Cdaph.
Vous devez :

  • avoir moins de 60 ans
  • présenter un taux d'incapacité d'au moins 80%
  • avoir une capacité de travail inférieure à 5%
  • ne pas avoir perçu de revenus professionnels depuis au moins un an et ne pas exercer d'activité professionnelle
  • disposer d'un logement indépendant

Elle vous sera versée automatiquement.
Vous devez :

  • ne pas exercer d'activité professionnelle propre
  • disposer d'un logement indépendant

Vous pouvez consulter le montant du complément de ressources et le montant de la majoration pour la vie autonome en cliquant ici.

 

 

Télécharger le dossier

Go to top